La coordination Cgt Engie Cofely

La coordination Cgt Engie Cofely

LA COORDINATION CGT

Bilan et perspectives de la Coordination des Fédérations CGT de GDF SUEZ

Malgré les promesses de l’Etat, la privatisation était faite le 16 juillet 2008.

La privatisation était prononcée et le monde pour beaucoup de salariés de Gaz de France comme ceux d’EDF et de SUEZ, leur monde celui de leur travail, de leur service public était en train de basculer.

C’est un dur coup porté par le monde de l’argent sur le monde du travail.

Il y avait de quoi être assommé et peut-être en retrait de toutes activités syndicales pour plusieurs mois.

Sans mettre le mouchoir sur nos propositions (pôle public et renationalisation des entreprises, etc.) Il fallait s’adapter à la nouvelle donne.

GDF + SUEZ représentent en France 107 600 salariés (au 30/09/2011) dans 250 entreprises. Les activités sont très diverses. Elles passent par l’énergie gaz et électrique (du nucléaire à l’hydraulique et les ENR), l’Eau (traitements et fabrication dessalage), les services (chauffage et vapeur), les déchets (collecte, traitement et valorisation, l’ingénierie de tout genre (Fabricom : concepteur de machine pour la construction de voiture).

Cela impacte une multitude de métiers et 5 grosses Fédérations CGT (la Métallurgie, la Construction, les Transports, les Services Publics et l’Energie).

C’est pourquoi, sous l’impulsion des Fédérations et de la Confédération, il y avait nécessité de créer de nouvelles relations syndicales dans le Groupe pour porter les revendications des salariés avec cohérence, faire en sorte de ne pas opposer les salariés entre eux (monde venant du public et monde du privé) et d’essayer d’élargir afin de ne pas s’enfermer chacun dans son entreprise.

De ces réflexions est née la Coordination CGT des 5 Fédérations en novembre 2008. Celle ci est composée d’un référent de chaque Fédération, des responsables du Comité d’Entreprise Européen, du Comité de Groupe France et des administrateurs. Un animateur a été désigné. Elle se réunit tous les mois et est l’interlocuteur de la CGT pour la Direction du Groupe GDF SUEZ.

Son rôle est de :

  1. Coordonner les points de vue de la CGT.
  2. Mandater les CGT pour négocier les accords.
  3. Désigner sur proposition des Fédérations CGT dans les organismes nationaux et européens.
  4. Travailler aux axes revendicatifs communs.
  5. Communiquer dans le Groupe auprès des salariés.
  6. Donner de la cohérence dans le positionnement CGT.
  7. Permettre aux salariés de s’identifier à la CGT et de pouvoir compter sur les structures des Fédérations qui composent la Coordination.
  8. Globaliser les avis des Fédérations sur les sujets traités au niveau Groupe. Faire en sorte que la décision d’une n’impacte pas les autres.
  9. Permettre aux salariés isolés de connaitre la CGT et donc d’être en condition de la syndicalisation.

Plusieurs initiatives ont été réussies :

  • Trois séminaires ou conférences : présentation des activités du Groupe, des chiffres importants (chiffre d’affaires, résultat net, endettement, masse salariale, etc.), présentation de la sociologie du Groupe, des accords existants et en cours.

Travail politique sur les possibilités d’augmentation des salaires. A l’opposé des développements des Directions qui expliquent que chaque entreprise est en difficulté ou ne peut pas augmenter les salaires

  • La première à Hyères qui s’est réunie les 5 et 6 mai 2009 .Cette conférence CGT a rassemblé 100 délégués de toute la France dont plus de 75 % n’étaient pas issus des IEG.
  • Une réunion régionale dans l’Ouest (Nantes) a rassemblé les 17 et 18 mars 2010 une trentaine de délégués. Elle a permis de mettre en avant une organisation de site sur le chantier de Saint-Nazaire qui coordonne les entreprises (ENDEL, INEO, AXIMA) travaillant sur le chantier en lien avec l’UL de Saint-Nazaire en prestation.
  • Un séminaire (110 délégués) à Cap d’Agde en janvier 2011 axé sur l’Europe et les structures (présence de Fréderic IMBRECHT) ainsi qu’un travail sur les différents accords Groupe.
  1. Un cahier revendicatif a été initié lors de la conférence CGT du Groupe GDF SUEZ à Hyères (cahier de revendications national adaptable à chaque entreprise).
  2. Plusieurs actions ont été réalisées chez INEO, ENDEL, FAFRICOM, GRTgaz, Storengy, Savelys (NAO), etc. et dernièrement une action de grève nationale sur les salaires a été réussie à COFELY (COFATHEC+ ELYO)

La multiplication de la connaissance des structures de tous les délégués CGT de GDF SUEZ et des régionaux FNME a permis de syndiquer des salariés d’INEO à MONTBELIRD où la Construction n’avait pas de structures proches géographiquement.

Ces exemples démontrent que les Fédérations savent s’adapter pour représenter et revendiquer au plus près des salariés de chaque entreprise.

Il faut combattre les déréglementations et ses impacts, mais il faut aussi adapter notre vie syndicale pour revendiquer et gagner des améliorations pour chaque salarié ainsi que des garanties collectives.

La coordination CGT des Fédérations représente au 30 septembre 2011 :

  • 219 000 salariés dans le monde dont 107 600 en France
  • Plus de 300 entreprises
  • Plusieurs dizaines de conventions collectives et de statuts

 

Baisse relative de notre représentation qui est passée d’environ 49 % en 2008 à 43 % fin 2011

presentation-representativite-2011

presentation-representativite-2011-2

Lors des réunions de la Coordination (environ 7 à 8 par an), les décisions sont prises sur toutes les questions touchant plusieurs Fédérations, des positions sont discutées et partagées afin que la CGT parle d’une seule voie dans les organismes aussi bien français qu’européens.

La Coordination prend des contacts avec les secteurs internationaux de la Confédération et des Fédérations et tente de lier des relations avec les associations de consommateurs.

La Coordination est à l’initiative de :

  • une action salaires à l’occasion de l’AG des actionnaires le 2 mai 2011 ;
  • la mise en place d’un collectif pour les sociétés du Groupe à La Défense avec une vision UL qui devrait permettre de l’étendre aux entreprises Groupe et EDF, Areva, etc.;
  • nombreux communiqués de presse et d’articles dans la presse ;
  • un Site Internet  WWW.cgtgdfsuez.fr

 

La Coordination a participé à une dizaine de négociations dont :

         Instance Nationale de Dialogue (SITA)

Senior non signé CGT

         QVT (RPS) : Signé

         GPEC : signé niveau Europe

         Perco : Non signé

         Santé Sécurité : signé niveau Europe

         Egalité professionnelle : suspendue par GDF SUEZ car nous réclamions plus de données avant de continuer. (Signé dernièrement (juin 2012) au niveau Europe)

  1. Les points positifs

Améliorations du fonctionnement des militants CGT qui travaillent plus avec leur Fédération et vice-versa.

Bonne vision générale du Groupe des premiers militants (complexité et chiffres clés).

Les différences entre le « public et privé » existent toujours mais elles sont moins exacerbées. L’approche est plus globale et moins métiers.

La Coordination doit veiller à respecter le rôle des Fédérations. Ce sont toujours les Fédérations qui décident. En effet, la Coordination n’est pas une structure supplémentaire ; elle sert à faire le lien entre les Fédérations.

  1. A améliorer

Manque de relations entre la Coordination et le Comité Groupe France.

L’implication de la Coordination vers les autres militants (autres que ceux directement en contact avec la Coordination).

Réaliser une cartographie syndicale du Groupe.

La mise en œuvre, sur le terrain, des décisions prises.

  1. Difficultés

Manque d’informations synthétiques venant des militants vers les Fédérations et la Coordination.

Les décisions pour le moment se sont toujours prises à l’unanimité.

Peut-être faut-il réfléchir à un fonctionnement où il peut arriver que toutes les Fédérations ne soient pas sur les mêmes portages.

Avenir et perspectives de la Coordination :

Pour cela la coordination a organisé une réunion avec les 5 Secretaires généraux des fédérations (Voir le CR fin de doc)

Quelles nouvelles missions ou activités les Fédérations souhaitent-elles donner à la Coordination où cela est-il suffisant ?

Quelles appréciations les secrétaires généraux portent-ils sur le fonctionnement et l’organisation ?

Y a-t-il encore des réticences ou de la crainte… envers la Coordination ?

Qu’est ce qui, selon vous, doit être changé et/ou amélioré ?

 

Compte rendu de la réunion coordination et les 5 sécrétaires généraux des fédératiions :

         Sous forme de courrier qui a été adressé à chaque secrétaire général(e)

 

Compte rendu Coordination secretaire generaux 6 Mars 2012

 

Métallurgie : Philippe Martinez (représenté par :Frederique Sanchez sce géné adjoint)

                Construction : Eric Aubin

                Sce public : Bastite Talbot

                Transport : Jerome Vérité

                Energie : Virginie Gensel

 

Courrier transmis aux 5 SG :

« Je tiens à te remercier d’avoir pris le tps de participer à la réunion (6 mars 2012) « Bilan et perspectives » de la coordination des Fd CGT Du groupe GDF SUEZ .

Cela démontre s’il en était besoin, l’attachement que tu exprimes à ce type d’organisation qui doit permettre à la CGT à s’adapter aux multinationales.

 

Tu as tiré le bilan avec les autres fd de 3 ans de ft de cette coordination. Ainsi les 5 fd ont, notamment, exprimé leur satisfaction générale et noté la travail déjà réalisé. Je tiens à dire que le travail est le résultat de l’esprit positif qui règne dans notre coordination dont chaque référent des fd est acteur et je les en remercie.

Les fd ont rappelé la volonté d’aller au bout des débats sur tous les points (notamment lors de proposition d’accords Direction) et se félicitent que dans la quasi-totalité des cas la regle de l’unanimité soit appliquée. Les Fd ne s’interdisent pas le vote et disent qu’en cas d’impossibilité de trouver une entente dans la coordination il leur reviendra de trancher.  

 

Les fd ont souligné la nécessité de continuité et à mon remplacement le moment venu (qui ne tardera pas) 1.5 an ou 2 ans, chaque fd ainsi que la coordination devant y réfléchir. De même il faudra penser à la candidature d’un Administrateur représentant la CGT au CA GDF SUEZ.

 

Au niveau des perspectives, les fd ont donné de nouveaux objectifs pour les années qui viennent :

 

                Réaliser une Cartographie syndicale groupe

                Travailler sur la notion de sce public (vu le périmétre du groupe)

                Informer les structures officielle de la CGT en Région etc (UD Notamment )

                Travailler à structurer avec les UL syndicats locaux etc à créer des liens ur les sites multi-activités

 

 

 

Yves ledoux

Source : Yves ledoux