Actualités Région Nord Est

lien pour visionner une émission où on recherche des moutons à 5 pattes

Bonjour à toutes et à tous,

 
voici le mal dont souffre notre entreprise actuellement, la recherche de personnel qualifié... Et oui, si on considère la politique qui a été menée jusqu'à présent avec un management qui conduit à dégrader les conditions de travail, et des mesures salariales qui consiste sinon à baisser, au moins maintenir la masse salariale au plus juste, ce qui se passe en ce moment en Champagne-Ardennes et lorraine, est le reflet de la situation partout en France.
 
Salut les camarades,

Ci joint le lien pour visionner une émission où on recherche des moutons à 5 pattes payés à coup de bâton dans une bergerie à la pointe des nouvelles technologies connectées  4.0.

À partir de la 32 ieme minutes environ.

La soudière Novacarb investit 65 millions d’euros avec Cofely

La soudière Novacarb investit 65 millions d’euros avec Cofely

QUOTIDIEN DES USINES

La soudière Novacarb investit 65 millions d’euros avec Cofely pour substituer la biomasse au charbon

 

PUBLIÉ LE 26/10/2017 À 17H58

Le fabricant de carbonate et biocarbonate de soude Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle) s’est associé à Engie-Cofely pour bâtir une centrale de cogénération biomasse.


La ville d’Amiens a retenu le projet d’Engie Cofely

La ville d’Amiens a retenu le projet d’Engie Cofely

Amiens Energies : 1ère Semop de France dans l'énergie

 

Ce vendredi 14 avril, la ville d’Amiens et Engie Cofely ont dévoilé Amiens Energies, société créée exclusivement pour mener à bien ce projet. Amiens Energies est la première Société d’Economie Mixte à Opération Unique (Semop) dans le domaine de l’énergie en France, et accessoirement, une nouvelle forme de délégation de service public.
 
Amiens Energies assurera pour une durée de 25 ans la conception, la réalisation, l’exploitation et la commercialisation des futurs réseaux de chaleur de la ville. Ce projet de modernisation propose un mix énergétique unique en France, qui fera d’Amiens la 1ère ville de France à disposer d’un réseau associant 5 sources d’énergie de récupération et renouvelables locales.
 
A l’horizon 2019, le réseau de chauffage urbain existant aura été multiplié par 2,5, soit 46 km. Les énergies renouvelables et de récupération représenteront 60% du mix énergétique, soit 28 000 tonnes de CO² évitées par an.


Elections 2016 Nord Est