Actualités région Sud Est

5 FÉVRIER 2019 >> MOBILISATION !!

5 FÉVRIER 2019 >> MOBILISATION !!

Saint-Etienne : une deuxième chaudière bois à Châteaucreux

Conçue à l’origine pour alimenter les nouveaux immeubles du quartier de Châteaucreux, la chaufferie bois de la rue de la Montat, mise en service en 2009, chauffe aujourd’hui environ 250 000 m² de locaux, jusqu’à Monthieu d’un côté, à Chavanelle de l’autre. Et bientôt 15 000 m² supplémentaires avec le déploiement du réseau jusqu’au Soleil et à la Plaine. Sachant que d’autres extensions sont encore à l’étude.

Dans ce contexte, Engie Cofely (qui exploite la chaufferie pour le compte de Saint-Etienne Métropole) a décidé de construire un deuxième bâtiment afin d’accueillir une deuxième chaudière, d’une capacité de 3 000 kilowatts (contre 5 500 kW pour l’actuelle). Durant la période hivernale, lorsque les températures sont très froides, la chaufferie bois fonctionne à 100 % de ses capacités, mais avec le développement du réseau, cela ne suffit plus, et du gaz doit être utilisé en complément. « Sur l’année, notre objectif est de tourner à 82 % au bois ; or, actuellement, on est plutôt autour de 78 % », explique Éric Tonoli, ingénieur commercial chez Engie Cofely.

La deuxième chaudière bois a donc pour objectif de compléter la première lorsque nécessaire, et ainsi de minimiser l’utilisation du gaz. Elle prendra en outre le relais en période estivale, où les besoins sont moins importants. Sa mise en service est prévue à la fin de l’année.


Déclaration CGT lors de la Réunion CHSCT du 23 novembre 2017

Déclaration du représentant CGT Réunion CHSCT du 23 novembre 2017 à propos du projet de GEO-LOCALISATION

En cette séance plénière, une annonce est faite au sujet de la géo-localisation qui, sur le plan technique, équipe déjà une bonne partie de la flotte des véhicules de service, mais qui sera désormais déployée concrètement avec la mise en route de ce dispositif.


Déclaration du représentant CGT Réunion CHSCT du 23 Novembre 2017

Déclaration du représentant CGT lors de la réunion CHSCT du 23 novembre 2017 à propos de la BAROMETRIE SOCIALE dans le cadre de la qualité de vie au travail (QVT)

 

Les résultats globaux s’améliorent, mais la participation reste faible pour les techniciens. Les populations étant mélangées, on ne peut rien en déduire sur la perception des salariés des sièges régionaux, agences, département, équipe.

Il manque à l’évidence une analyse par métier et nous serions curieux de voir les résultats uniquement sur la population des techniciens et administratifs agence.

La participation à 100 % des directeurs d’agence (52% pour les techniciens) illustre caricaturalement comment la direction s’est mobilisée pour que les résultats soient corrects ….


Tous en grève le 21 septembre

Tous en grève le 21 septembre